Désencombrer ta maison en 6 étapes

le 03 Novembre 2017 par Julie

Difficile de ne pas accumuler une montagne de choses au quotidien ! Sans que tu t’en sois rendu(e) compte, ton intérieur a pris des allures de bazar impossible à ranger.

Il est vraiment temps de « dé-sen-com-brer » c’est-à-dire de te débarrasser de l’inutile pour retrouver un intérieur qui te met de bonne humeur. Mais comment faire sans te décourager devant l’ampleur de la tâche ? TipStuff te donne la méthode, en 6 étapes !

Etape N°1 – Trouver une (voire plusieurs) bonne raison de te lancer

Il y a plein de raisons pour avoir envie de désencombrer ta maison. L’important c’est de trouver un vrai bénéfice pour toi-même, quelque chose qui te motive suffisamment fort pour te lancer ! Par exemple :

  • Te sentir l’esprit plus libre et léger, comme si tu avais mis de l’ordre dans ta tête en même temps que dans ta maison. 
  • Trouver (enfin !) tes affaires plus rapidement. Et gagner plein de place pour les ranger !
  • Gagner du temps pour faire le ménage après : moins d'objets, moins de choses à nettoyer et dépoussiérer.
  • Te faire un peu de sous en vendant des choses dont tu ne te sers plus.
  • Faire des économies en réduisant ta consommation : quand on voit tout ce qu’on entasse et l’énergie nécessaire pour s’en débarrasser, ça fait réfléchir à deux fois avant d’acheter !

Etape 2 – Choisis la méthode qui te correspond

1/ Tu aimes les grands chambardements, tu as envie d’un changement radical dans ton intérieur ? Adopte la méthode de Marie Kondo (la papesse japonaise du rangement), et lance une opération « Commando » : tu obtiendras très vite des résultats visibles, qui te motiveront pour la suite.

  •  Réserve plusieurs jours (ou week-ends) d’affilée. Marie Kondo conseille de prendre une semaine complète - mais cela dépend de ton emploi du temps et de la superficie à ranger.
  •  Si possible, fais-toi aider par un(e) ami(e) ou un(e) proche, voire même un spécialiste en rangement. Il/Elle t’aidera à trier et à décider - surtout quand tu es (trop) attaché(e) à certains objets.

2/ Tu ne veux pas y passer tous tes prochains week-ends ? Ranger plus de 2h de suite va te dégoûter à jamais de l’exercice ? La méthode FlyLady est alors faite pour toi: plus progressive, elle considère que « Le bazar ne s’est pas installé en un jour, donc le rangement ne va se faire en un jour non plus ! ».

  •  Découpe ta maison en petite zone que tu peux désencombrer chaque jour progressivement : par exemple, range à chaque fois une pièce, voire un meuble, ou même juste un tiroir.
  •  Détermine un temps limite raisonnable pour le faire : 15 minutes, 30 minutes, 1h, etc. Lance un chrono avant de commencer et travaille sans t’arrêter jusqu’à la sonnerie. Tu verras, c’est fou ce qu’on peut déjà faire en seulement 15 minutes !

Etape 3 – Planifie ton opération « Désencombrement »

Une fois ta méthode choisie, planifie avec l’aide ton appli TipStuff cette opération « Désencombrement »

  •  Crée une liste dans TipStuff, et note chaque zone / pièce / meuble que tu prévois de ranger.
  •  Dans l’agenda TipStuff, définis une plage horaire que tu réserves au rangement, et crée une répétition chaque jour, tous les n jours, ou toutes les semaines.
  •  A chaque séance, choisis la zone / pièce / meuble à ranger, et coche-la sur la liste une fois terminé.
  •  Commence par les endroits les plus visibles : les plans de travail (cuisine, bureau, salle à manger), les pièces où tu passes le plus de temps, ou bien l’entrée (car c’est la première chose que tu vois en arrivant)

Etape 4 – Prépare ton matériel

Avant de démarrer ta séance de rangement, préparer 1 sac et 4 grands cartons (ou boîtes). Sors toutes tes affaires, et trie-les en 5 catégories.

  •  Dans le sac, place les affaires « A jeter » : papiers inutiles, objets non réparables, vêtements usés/troués, etc.
  •  Dans le 1er carton, les affaires « A garder / A ranger ailleurs dans la maison »
  •  Le 2e carton sera pour les affaires « A vendre » : des objets qui ont suffisamment de valeur et peuvent rapporter un peu d’argent si tu les revends.
  •  Place dans le 3e carton les affaires « A donner », des affaires qui peuvent encore servir mais que tu ne souhaites pas vendre.
  •  Enfin, le 4e carton sera ta boîte « Peut-être » : mets dedans les affaires pour lesquelles tu hésites. Réexamine ensuite cette boîte dans 1 ou 2 mois, ce sera plus facile de voir si tu as réellement besoin de ces objets ou non.

Etape 5 – Passe à l’action… et sois sans pitié dans ton tri !

C’est l’étape clé, celle où tu dois décider pour chaque objet s’il vaut la peine d’être gardé ou si tu dois t’en séparer. Voici un petit questionnaire qui t’aidera à prendre ta décision :

  •  Est-ce que cet objet me plaît encore ? Est-ce qu’il m’est toujours utile ?
  •  Est-ce que je m’en sers régulièrement ?
  •  A quand remonte la dernière fois où je l’ai utilisé ? (si tu ne t’en souviens pas… c’est un signe !)
  •  Est-ce que j’achèterai cet objet si je le voyais aujourd’hui ?

Ne garde pas un objet que tu n’as pas utilisé depuis un an, ou que tu as en deux voire trois exemplaires. Mais surtout, ne garde pas un objet par culpabilité : ce pull tricoté par ta tante mais jamais porté, ces superbes chaussures à talons hauts mais qui font horriblement mal aux pieds, cette robe qui ne te met pas du tout en valeur et que tu as fini par détester…. Il est temps d'être brutal(e) et de t’en débarrasser une bonne fois pour toute !

Si tu hésites encore, cette citation de Marie Kondo est à méditer : « Le meilleur critère pour choisir quoi garder et quoi jeter est de savoir ce qui vous rend heureux, vous procure de la joie. Ne conservez que les choses qui vous touchent. »

Etape 6 – Traite tout de suite les résultats de ton tri

Toutes les affaires sont maintenant dans le sac ou dans l’un des cartons et là, en général, on est tellement content(e) d’avoir réussi à tout trier...  qu’on en reste là. Alors qu’il est au contraire super important d’aller tout de suite jusqu’au bout de la démarche !

  •  Emmène à la déchetterie les sacs ou cartons à jeter, sinon tu risques tout simplement de déplacer le bazar de ton intérieur vers le garage, le grenier ou la cave.
  •  Prends tout de suite des photos des affaires que tu veux vendre et mets tes annonces en ligne.
  •  Apporte dans la semaine les affaires que tu souhaites donner aux associations de ton choix.

Si tu manques de temps, abandonne l’idée de faire un vide-grenier ou bien de vendre sur Le Bon Coin. Tu désencombres pour te simplifier la vie, pas pour te créer du travail supplémentaire ! Gagne du temps et fais un beau geste en donnant directement à une association.

Et après ? Maintiens ton rangement en l’entretenant

Ça y est, on en voit le bout ! Maintenant, il s’agit de garder la maison dans cet état.

  •  Transforme ta plage horaire « Désencombrement » en moment « Rangement », car c’est facile de garder l’habitude prise.
  •  Place une boîte « A donner » dans ta maison : si tu repères quelque chose qui ne sert plus, tu peux le mettre ainsi directement dans ta boîte. Une fois pleine, tu pourras la déposer dans l’association la plus proche de chez toi.
  •  Mais surtout, on s’interroge avant un nouvel achat : est-il vraiment utile ? S’il rentre, est-ce le signe que quelque chose devrait sortir ?

As-tu d'autres astuces et techniques de rangement pour ta maison ? Explique-nous tout dans un commentaire, et fais profiter toutes les familles débordées de ton expérience ! 

Sur le même thème