Comprendre les Pokemons en 4 points (quand on est parent)

le 15 Juin 2017 par bertrand

- Papa / Maman, regarde mon Roitiflam* ! 

- Hein ? Ton quoi ?… 

Si tu as déjà vécu cette situation bizarre où ta progéniture ne parle que de "Pokemons", alors que toi tu n'y comprends rien... cet article est fait pour toi. :-) En quatre points clés, on te briefe sur l'essentiel concernant ce sujet pour briller à leurs yeux comme le plus génial des parents !

Dès leur arrivée au CP, tes enfants sont devenus complètement gagas des cartes Pokémons, et tu te demandes ce qui leur plaît tant dans ce jeu de cartes ? Suis notre parcours en 4 points et tu sauras tout ! 

1. Jeu de cartes à collectionner

Tout est dans le mot « collectionner » : à l'instar des albums d'images, ton enfant aime collectionner les cartes Pokémons avec ferveur et il en voudrait toujours plus. Juste pour avoir la satisfaction d'ouvrir un paquet tout neuf, de découvrir de nouvelles cartes, de réunir toutes les évolutions d'un Pokémon dans son album, etc. C'est ce qui le pousse à être aussi chi... insistant auprès de toi pour en obtenir des nouvelles, et avoir le plaisir de voir grandir sa collection. 

Quelle que soit la carte qu'il obtiendra, il sera toujours 'gagnant' car si elle n'est pas celle qu’il voulait dans son paquet, il pourra toujours l’échanger avec le copain ou la copine (ou aller "demander" à papa maman d'en racheter), à condition de se mettre d’accord…

2. Echange social & effet de groupe

Si Hugo son meilleur copain a des cartes pokémons et que ton Loulou n’en a pas, forcément il le vivra comme la plus grosse injustice de l’univers : « Pourquoi j’ai pas le droit alors que Hugo lui il en a ? » *Crie, pleure, roule sur le carrelage* etc. 

C'est encore plus invivable pour lui si la plupart de ses camarades d'école ont des cartes Pokémon. C'est alors un phénomène collectif, et le fait de ne pas pouvoir y participer peut rendre ton enfant triste, et l'amener à se sentir exclus. Il ne s'agit pas pour autant de lui (r)acheter des paquets de cartes - encore et encore - mais juste de lui donner de quoi échanger avec ses copains, et de participer ainsi à la petite vie sociale de la cour de récré.

3. Un "classique" des jouets pour enfant

Aujourd'hui, Pokémon a plus de 20 ans mais de nouveaux opus continuent de fleurir. La Pokémon Company s’est bien installée dans le paysage des jouets pour enfant, et rares sont les garçons et filles qui ne connaissent pas le nom d’au moins un pokémon. On ne peut absolument pas les éviter, que ce soit sur la télé, dans la rue ou sur internet : c’est une véritable invasion !

 

Du coup, cela t'explique pourquoi nos Minimoys te tannent régulièrement avec un joyeux "Papa / Maman, je peux avoir des cartes Pokémons ?" dès qu'ils font des courses avec toi !

4. Cela finira par passer

Mais rassure-toi, cette Pokémania - bien qu'envahissante et répétitive - n'a au final rien de grave. L'engouement s'essouflera assez vite une fois arrivé au collège. Même si certains continueront à entretenir cette passion pour les Pokémons jusqu'à l'âge adulte, la plupart d'entre-eux oubliera très vite ces Pikachu et ces Salamèche dans le placard... (souvent au profit d'un groupe de musique ou d'une idole de la pop !)

En attendant ce jour, si ton fils ou ta fille adore les Pokemons, dis toi qu'il y a tout de même quelques avantages à la situation.

  • Tu sais toujours quoi lui offrir pour lui faire plaisir (idem pour son pote Hugo, dont l'anniv est d'ailleurs samedi prochain...)
  • Tu tiens là un excellent moyen de pression : "Je te confisque ton Ex si t'as pas rangé ta chambre !" (gniark, gniark)
  • Enfin, certaines de ses cartes sont peut-être "collector" et pourraient valoir une fortune ! 

Toi aussi tu as d'autres anecdotes Pokémon à partager ? N'hésitez pas à nous les raconter ! 

Sur le même thème